Panique médiatique : 48h de pilonnage anti-Mélenchon

, par Vive la crise

Depuis quelques jours, des sondages favorables à Jean-Luc Mélenchon ont provoqué une réaction de panique médiatique... On assiste, sur les ondes et dans la presse, à un véritable tir de barrage contre le candidat de la France insoumise.

Le 10 avril déjà, le chroniqueur de la matinale de France Inter et éditorialiste des Echos dénonçait le « projet lunaire de Mélenchon ». Une leçon de « pédagogie » visant à remettre dans le droit chemin de la doxa libérale les brebis nécessairement égarées par les « talents d’orateur » du candidat...

Le lendemain sur BFM, Nicolas Doze mettait en garde : « les marchés s’inquiètent du risque Mélenchon ». L’oracle des marchés dénonce, derrière les talents d’orateur de Mélenchon, un programme qui « défie les lois universelles de l’économie » et une « offre qui vous dit que la terre est plate ».

Dans son édition de mercredi, Le Figaro sortait quant à lui l’artillerie lourde :

Avec un édito tout en nuance :

Une panique qui se lisait également sur la Une du site du quotidien :

Depuis, les autres titres de presse n’ont pas été en reste. Ces dernières 48h, on assiste à un véritable tir de barrage. Florilège.

- Dans Capital on annonce l’apocalypse :

- Dans Le Monde, l’Europe est en danger :

- Dans Libération - même si d’autres articles sont plus nuancés - c’est Poutine voire Chavez qui s’apprête à prendre le pouvoir :

- Dans Le Parisien, encore l’apocalypse (si les banquiers le disent !) :

- Dans Le Point, c’est le retour de Georges Marchais :

- Et dans L’Express c’est l’étranger qui s’effraie :

Etc... N’en jetez plus !

Quoi qu’on pense de Jean-Luc Mélenchon et de son programme, un tel tir de barrage médiatique a de quoi laisser songeur...

PS : Voir aussi cette revue de presse qui revient sur la période du 10 au 12 avril.